Vous souhaiteriez partir avec vos enfants en Amérique (ou ailleurs) mais vous n’osez pas car vous pensez que c’est trop compliqué ? STOP, surtout ne vous freinez plus car NON il n’y a absolument aucun problème pour trouver tout ce dont vous aurez besoin !

Que ce soit dans les grandes villes ou dans les petits villages des Andes à 4000m d’altitude on trouve du lait (en poudre, en conserve ou en brique) et on trouve des couches. Bien sûr le prix va tripler (et encore pas toujours) dans le petit village des Andes car il faut penser aux jours de route que le ravitaillement de l’épicerie nécessite, mais vous en trouverez.

Les couches sont parfois vendues à l’unité et en quelques tailles seulement mais c’est bien suffisant pour vous dépanner quelques jours le temps de rejoindre une grande ville et faire des réserves.

Pour le lait ou les petits pots c’est pareil, si vous n’avez pas anticipé assez de stock il faudra payer un peu plus cher mais nous en avons trouvé absolument partout à partir du moment où il y a une petite échoppe. Si bébé en est déjà aux petits pots ce sera encore plus simple car on croise des vendeurs de légumes partout, il vous suffit d’une fourchette pour que bébé déguste une délicieuse purée !

En revanche pour les « médicaments » genre doliprane pour bébé, biafine, crème pour les irritations des fesses (Mytosil ou autre) là je vous conseille d’en emmener en réserve (j’ai passé 3 tubes de Mytosil et nous avons manqué de Biafine car nous n’avions emmené qu’un tube). Il est difficile de retrouver les mêmes marques et on a plus de mal à trouver un produit aussi efficace ou auquel on peut faire confiance (les médicaments sont parfois périmés ou donnés sans ordonnance). Pour la crème contre les irritations je n’en ai trouvé aucune d’aussi efficace dans les marques sud-américaine.

Pour faire simple : voyager avec bébé c’est comme votre vie de parents habituelle : il faut anticiper ! Enfin sachez que les enfants sont un excellent moyen d’entrer en contact avec les autres et donc de faire de belles rencontres (parfois même ils nous ont aidé à trouver un bivouac).