Nous restons plusieurs jours dans le parc de la Péninsule Valdès. Nous en apprenons un peu pus sur les Tehuelches, les premiers habitants du Sud de l’Argentine. Ils étaient chasseurs de lions de mer et guanacos, cueilleurs de petites baies comme le « calafate ».
Nous apercevons des renards, rongeurs et lapins de Patagonie « Mara », aux oreilles courtes.

Nous bivouaquons sur la plage de Pardelas et faisons une des plus merveilleuses rencontres de notre voyage ! Ruben, Maria et leur fils Oscar sont argentins-italiens et voyagent en bus aménagé entre l’Amérique du Sud et l’Italie depuis des années. Ils nous font découvrir une sorte de roquette sauvage qui pousse partout ici, nourriture gratuite, et Maria m’initie à sa recette de « pain au trous à l’huile d’olives ». Oscar enfile sa combinaison de plongée et nous ramène quelques jolis crabes pour le dîner.
Le temps se gâte et la famille nous invite à s’abriter dans leur bus. Nous passons une magnifique soirée, à l’écoute de leurs récits de voyage, avec un verre de la boissons aux 80 plantes concoctée par Oscar. Ils viennent presque tous les ans ici et savent partager « leur » plage !

08 Avril – 9 avril 2016
Avec la tempête d’hier, les vagues débordantes ont laissé des alvéoles sur les rochers fossilisés de Pardelas, à la lumière du matin c’est magnifique !
Nous passons les journées à la pêche, la plongée, baignade ou farniente autour du maté. Nous mangeons comme des rois : mérous grillés, crabes, langoustes ! Ruben nous prépare aussi son fameux ragoût de poissons. Oscar nous fait découvrir le kéfir, boisson fermentée dont je ne me passe plus l’été désormais ! Merveilleux jours en leur compagnie…

10 avril 2016
Il est temps de se quitter. Les « au-revoirs » sont un peu durs, comme à chaque belle rencontre on promet de se revoir mais on sait bien que ce sera difficile… quoique l’Italie n’est pas si loin ! Nous suivons toujours la route n°3 et avec le soleil nous voyons beaucoup de tarentules et serpents !