19/10/2020 – Dar Es Salaam

Nous récupérons le 4×4 de location que nous avons réservé avec tout le matériel pour camper et Benoît fait ses premières manoeuvres avec un volant à droite !
Location de la voiture avec Roatrip Africa (1000 euros environ la semaine avec matériel de camping inclus, sans guide, on recommande vraiment ! Service et matériel impeccables !).

A peine sortis du carrefour, nous nous faisons arrêter par la police… ça commence bien ! Certes, nous étions en tort, nous avons roulé sur une voie réservée entre telle et telle heure mais en fait comme toutes les voitures avant nous… bref, le policier commence la négociation, c’est donc le même genre qu’en Amérique du Sud. Encore fatiguée des nombreuses heures de vol je craque et pleure en lui expliquant on veut juste sortir de la ville, on vient d’arriver, on a même pas fait 100 mètres que déjà on nous arrête ! Il a un peu pitié et nous laisse finalement partir sans amende.
Bon, reprenons…

Premiers kilomètres à la sortie de Dar Es Salaam, direction le parc de Mikumi. La route est plutôt en bon état, il y a des panneaux routiers et on s’aide un peu du GPS donc ça va pas mal ! Nombreux petits vendeurs sur les bords de route et déjà les premiers massaïs aussi en tenue traditionnelle, qui font paitre les troupeaux et vendent un peu d’artisanat.

Nous arrivons près de Morogoro alors qu’il fait déjà presque nuit. Le premier camping que nous essayons est fermé. Nous continuons jusqu’au Sanga Sanga Retreat center and camping, juste à la sortie de la ville. Il semble vide lui aussi mais finalement il y a un gardien qui nous ouvre. Il ne parle pas anglais donc on a un peu de mal à se faire comprendre mais il nous explique qu’on peut en effet camper.
Tarif : 40 000 TSH pour nous 4, pas d’eau chaude dans les douches mais pour une nuit on s’en fiche !

20/10/2020
En début d’après-midi nous atteignons Mikumi. Les gardes du parc n’ont pas l’air habitués à beaucoup de touristes et encore moins en auto-conduite ! Ils ont du mal à expliquer les tarifs, les plans… par timidité ou par amateurisme ? Ils insistent pour que nous payions un guide mais nous refusons, pas envie de trimballer quelqu’un avec nous toute la journée et puis on aime bien aller à notre rythme et où on veut. Le garde est inquiet et nous laisse son numéro de portable en cas de besoin.
Tarif du parc : 175 Dollars US pour les entrées + 1 nuit de camping à l’intérieur ! Paiement en CB uniquement.

Dès l’entrée du parc il y a beaucoup de gazelles, des antilopes, des girafes… près de la « Hippo Pool » comme son nom l’indique nous apercevons une dizaine d’hippopotames mais aussi des girafes, des crocodiles, des oiseaux.
Nous allons au hasard sur les pistes et croisons des éléphants, impressionnants et majestueux, des babouins, des gnous, des troupeaux de buffles, des oiseaux multicolores impossibles à prendre en photo tellement ils sont vifs !

Mikumi est un petit parc, beaucoup moins fréquenté et connu que les parcs du Nord mais il vaut vraiment le détour. Nous avions choisit d’y aller car il est moins cher et moins fréquenté justement et nous avons bien fait car c’était magnifique !

Nous avons même eu la chance de voir un léopard !

Attention conseil toutefois, achetez de la nourriture avant d’aller dans le parc. Les gardes nous ont dit « il y a un resto, pas de problème » mais déjà on a galéré pour le trouver car pas du tout à côté du camping. Et en plus année de covid et hors saison nous étions les seuls clients donc bien 2 heures d’attente pour qu’ils nous cuisinent quelque-chose !
Le temps d’avoir enfin à manger (repas délicieux ceci dit !) nous montons les tentes à la lumière des phares, au pied d’un énorme baobab ! Première nuit en immersion dans le parc, même pas peur (ou presque…) !