Cette année avec le covid, les différentes restrictions sanitaires selon les pays etc… pas facile de choisir une destination ! Nous en avions marre des tests PCR, pas encore vaccinés et pas envie de partir trop loin non plus car on voulait partir avec notre camion aménagé. Notre choix s’est finalement porté sur un pays d’Europe et donc la Roumanie.

On ne pense pas forcément à la Roumanie en premier comme destination de vacances d’été et pourtant c’était vraiment top ! On vous embarque dans notre petit roadtrip de 3 semaines vers la Roumanie.

Nous partons donc du parc des Bauges où nous résidons direction le col du Mont Cenis pour rejoindre l’Italie.
C’est toujours un plaisir d’emprunter cette route car la vue est magnifique ! Ce jour-là un rassemblement de véhicules anciens nous accompagne donc le cadre est d’autant plus magique.

Nous traversons de jolis petits villages italiens jusqu’au lac de Garde où nous passons la nuit sur un camping spécial camping-car (18 euros la nuit, c’est la solution la moins chère autour du lac. C’est un simple parking avec des véhicules alignés… mais il y a de l’herbe, de l’espace pour promener le chien et une plage accessible à pied, un entre-deux bien suffisant pour une nuit donc).
> Camper Parking Area – The Beach – Desenzano Del Garda

Le lendemain nous traversons un orage impressionnant alors que nous arrivons à la frontière autrichienne. Nous laissons les nuages derrière nous et continuons dans les montagnes et la campagne. L’architecture change un peu, les casse-croûte aussi car nous arrivons dans le secteur des saucisses fumées 😉
Devant certaines maisons des cigognes géantes en bois annoncent l’arrivée d’un bébé dans la maison. Je trouve ça super mignon comme tradition.

Deuxième nuit et premier bivouac à Lavamünd, près d’un terrain multi-sports et d’une rivière. Il y a une super tyrolienne dans les jeux pour enfants donc Eloan et Lya disparaissent pendant des heures. Chico (notre chien) fait le filou et me pique ma tong en se sauvant en courant. Il y a également un camping à proximité mais personne ne nous fait de remarques sur le fait de bivouaquer en amont. Le matin les collégiens nous réveillent de quelques coups de poings moqueurs sur le camion, on grommelle un peu mais cela nous amuse aussi. Petit-dej’ et en route pour la Hongrie !

Nous traversons le Sud de la Hongrie, énorme zone agricole ! Pendant des heures nous longeons des champs de tournesol, blé, colza…

Nous n’anticipons pas assez pour la recherche de bivouac (pas encore repris les bonnes habitudes haha) et le soir tombe… nous passons donc la 3ème nuit dans un camping à Lakitelek, trouvé sur ioverlander mais l’endroit semble fermé. Un gardien nous accueille mais il ne parle pas un mot d’anglais. Je me lance donc dans une langue des signes improvisée, accompagné d’un traducteur sur le téléphone pour essayer de me faire comprendre. Finalement il appelle une collègue qui parle anglais et m’explique au téléphone le tarif. Ok pour une nuit, nous avons tout le camping pour nous ou presque, sauf qu’au réveil, mauvaise surprise ! Alors que nous nous préparons pour le petit-déjeuner, un groupe de jeunes en tenue universitaire débarque et nous demande de partir d’ici 30 minutes car ils ont, apparemment, un rassemblement inter-universitaire prévu ici avec de nombreux bus qui vont arriver… ha… et bien, nous plions bagage le plus vite possible mais sans café le matin j’avoue que mon humeur n’est pas très bonne haha.

Jour 4 : nous passons la douane à Gyula, avec un simple contrôle des papiers d’identité et nous voici en Roumanie !

>> Lire la suite : direction Cluj Napoca