la ville de Sighisoara

Sur la route nous croisons d’étranges « maisons » (si on peut encore les appeler comme ça) avec des toits ressemblant à des châteaux, des décorations murales… un vrai concours esthétique !
Nous faisons une petite halte dans le village de Danes pour remplir notre stock d’eau potable grâce à la magnifique fontaine du village ! Nous y rencontrons une vieille dame avec qui nous tentons tant bien que mal de discuter dans un mélange français-anglais-allemand-roumain. Le hasard fait que nous la recroisons plusieurs heures plus tard en visitant Sighisoara.

Sighisoara a été mon coup de coeur de toutes les villes que nous avons fait en Transylvanie ! Magnifique village médiéval fortifié avec des maisons de toutes les couleurs, des ruelles pavées. Nous avons grimpé tout en haut vers l’église qui surplombe le village (à la recherche de géocache héhé). Comme dans toutes villes touristiques, vous y trouverez de nombreuses boutiques souvenirs et des ateliers d’artistes mais rien que les façades mérite une visite (le centre-ville est d’ailleurs classé à l’UNESCO) !

Nous bivouaquons ce soir là juste avant l’entrée du parc naturel Bucegi, près du Château de Bran (surnommé le château de Dracula). Un bivouac idéal puisqu’il le parking est une grande zone d’herbe avec une rivière, de quoi faire une belle randonnée vers la cascade proche (et de belles balades si vous avez le temps il y a un rocher surnommé Le Sphinx dans le parc).


Le lendemain nous visitons le Château de Bran :
45 lei par adulte et 10 lei par enfant à partir de 7 ans (soit environ 20 euros pour nous 4), mieux vaut arriver tôt car après il y a foule !

A l’entrée du château il y a une foule de stands touristiques, plus ou moins intéressants selon le type de souvenirs que vous aimez acheter… le château en lui-même est très beau, les différentes salles nous présentent des collections de meubles, armes et les différents monarques (dont le fameux Vlad III qui a inspiré le personnage de Dracula) ainsi qu’une salle entière consacrée aux légendes qui font plus ou moins peur (notre salle préférée hihi), le tout en roumain ou anglais. Finalement, le « côté Dracula » n’est pas exploité à outrance dans le château lui-même et l’architecture du lieu est très belle.

>>> Lire la suite : bords de la Mer Noire et Bucarest